Tous les commentaires RSS

Parcourir tous les commentaires déposés sur Les Dioscures.

Gipo a répondu à Ab ovo page 11/11

Merci Sluvah ! Heu… c'est Eros qui les regarde de loin ^^…

Mais tu n'as pas tort, quelque part, car Chaos n'est pas tout à fait mort : une parcelle de ce qu'il était a subsisté dans la déesse que personifie Tuché. Tuché qui n'est autre que… le Hasard (c'est pourquoi elle n'aime pas les dés pipés ^^) !

En effet, tout n'est qu'harmonie, autour de nous (régi par Eros), sauf cette fichue manie qu'a le cours des événements de ne pas s'orienter dans le sens qu'on désire ! Certes, le Destin (les 3 Parques) a une certaine prise sur les vies humaines, mais les dieux eux-mêmes sont soumis aux caprices de Tuché.

C'est ce que je raconte dans le scénario suivant. Hélas je ne le dessinerai jamais…

13 déc. 2008

Visiteur (Sluvah) a répondu à Ab ovo page 11/11

J'aime bien le chaos qui les regarde de loin ^^

Joli graphisme, ca mer rappelle les alix de mon enfance ^^

12 déc. 2008

Gipo a répondu à Ab ovo page 10/11

Wow ! Merci…

Je n'ai fait que retranscrire ce que j'ai lu de la signification de l'Eros selon les Grecs et dont l'esprit été a très mal traduit dans l'imaginaire contemporain (Eros = Cupidon).

28 nov. 2008

Michnik a répondu à Ab ovo page 10/11

Tu m'épates, là!

27 nov. 2008

Gipo a répondu à Ab ovo page 7/11

C'est une planche qui plait toujours. Et j'avoue m'être bien amusé à la faire.

Mais comment représenter le Chaos autrement ? Chaos du paysage = chaos des cases : ça me semblait logique :) !

25 nov. 2008

Michnik a répondu à Ab ovo page 7/11

superbes les déformations!

24 nov. 2008

Gipo a répondu à Ab ovo page 6/11

Merci ! Il n'y a effectivement aucun conte mythologique où ils apparaissent si jeunes.

Mon objectif illusoire de l'époque (on a tous eu notre “oeuvre ultime à construire” à nos débuts ;) ) était de reconstituer TOUTE la Mythologie. J'avais choisi les Dioscures parce qu'ils apparaissent dans plusieurs histoires et je comptais les faire vieillir au cours des récits… Sachant qu'ils devinrent plus ou moins immortels, vivant alternativement et séparément dans l'Olympe / sur Terre (échange), je pouvais durer très longtemps, comme ça. Bah !

24 nov. 2008

Gipo a répondu à Ab ovo page 5/11

Hé hé ! Je ne dirais rien, mais vous pouvez consulter des résumés de Mythologie pour découvrir des petits trucs quant à la généalogie de Castor et Pollux, ou savoir qui fut Tuchê, par exemple… ;)

24 nov. 2008

Gipo a répondu à Ab ovo page 2/11

J'avais commencé cette BD en m'appliquant à fond (1ère planche : 2 semaines de travail) et puis j'ai essayé de “produire”, de ne plus fignoler autant, parce que je voulais agir comme un pro, me disant que j'apprendrai au fur et à mesure au lieu de m'arrêter pour travailler longuement mes difficultés. C'était une erreur, je m'en suis aperçu peu après.

Pour la couverture, dessinée en dernier, je n'avais plus autant de motivation : il fallait terminer vite, envoyer le projet et vite vite trouver du boulot pour survivre, parce que le banquier commençait à trop râler (et bébé à nourrir). D'où la contreplongée ratée, le foudre peu réaliste, etc…

Les influences ? THORGAL, uniquement ;) ! Je ne connais pas Auclair (Simon du fleuve, non ? Jamais lu, juste entendu parler) et Jacques Martin m'avait peu influencé (si ce n'est le style de la couverture) : trop rigides ses persos.

24 nov. 2008

Soutch a répondu à Ab ovo page 6/11

Sympathique BD. Je ne voyais pas Castor et Pollux si jeunes. :)

24 nov. 2008

Michnik a répondu à Ab ovo page 5/11

C'est Zeus, j'en suis sûr…

22 nov. 2008

Vertron a répondu à Ab ovo page 2/11

J'aime beaucoup l'ambiance de cette nouvelle histoire. ( étrange mariage niveau dessin entre des influences d'Auclair et de Jacques Martin ?…) (je suis moins convaincu par la couverture). Des cadrages bien réussis en tout cas. J'attends la suite !

19 nov. 2008

Michnik a répondu à Ab ovo page 1/11

C'est classe. j'attends la suite!

18 nov. 2008

Gipo a répondu à Ab ovo page 1/11

RESUME : Castor et Pollux sont deux jeunes princes spartiates de 10 ans dont le père Tyndare, la mère Léda, et les deux soeurs Hélène et Clytemnestre, ont été exilés en Etolie. C'est près de cette citée qu'ils découvrent un temple extraordinaire ainsi qu'un vieux sage mystérieux. Le suivront-ils dans son périple “ab ovo” ?

(quelques soucis graphiques, à l'époque, comme les visages en plongée, des attitudes parfois figées, des ombres de visages expérimentales, une perspective “originale”, des textures de monuments bancales, mais bon… il y a de beaux trucs, aussi !)

6 nov. 2008